Mots-clés

, , , , , , , , ,

La Harpe, Jean-François De. Abrégé de l’histoire générale des voyages, contenant ce qu’il y a de plus remarquable, de plus utile et de mieux avéré dans les pays ou les voyageurs ont pénétré, les moeurs des habitans, la religion, les usages, arts et sciences commerce, manufactures; . Paris: Hôtel De Thou / Moutardier, 1780. 13 x 20.

44 volumes in-8, 1780 – 1804 (an XIII), reliure quasi uniforme plein veau raciné de l’époque, dos à cinq nerfs ornés de motifs floraux, pièces de titre de maroquin rouge, titres et tomaisons dorés, tranches rouges, filet doré sur les coupes, gardes à motifs coquilles et gardes marbrées, comprenant 21 premiers volumes publiés chez de Thou en 1780, les volumes 22 et 23 chez Laporte en 1786 contenant le troisième voyage de Cook et les volumes 24 à 32 publiés chez Moutardier de 1802 (an X), intégrant une importante table des matières et les volumes 33 à 44 traitant de l’Europe publiés chez Moutardier de 1803 à 1804 (an XI – an XIII), terminés par la table des matières des douze derniers volumes. L’ensemble comporte 116 gravures hors texte, dont 87 gravures simples, 25 gravures dépliantes et 4 cartes. Du tome 1 au tome 23, se trouvent 70 gravures simples, 18 dépliantes et 2 cartes (« la table des différentes langues de la Mer du Sud » (vol. 21), « la carte de la partie septentrionales de la Mer du Sud » (vol. 22)). Du tome 24 au tome 44, se trouvent 17 gravures simples, 7 dépliantes et 2 cartes (« la carte de l’Arabie » (vol. 27), « la carte de la Grèce moderne » (vol. 29)).

Les relations de voyages et d’expéditions connaissent un succès croissant au XVIIIe siècle. La Harpe (1739 – 1803), polygraphe encyclopédiste, reprend à son compte la compilation ambitieuse de l’abbé Prévost, que constituait « l’histoire générale des voyages » parue entre 1746 et 1761. Mais La Harpe, par son abrégé, souhaite répondre aux nouvelles attentes du public de la fin du XVIIIe siècle. Il s’agit moins de distraire, que d’instruire, de faire réfléchir. Le voyage est apprentissage et expérience critique. Aussi condense-t-il « l’histoire des voyages » en volumes plus maniables et retranche « tout ce qui s’appelle journal de navigation…toutes les aventures vulgaires…par contre on a fait très peu de retranchements dans les descriptions des lieux et des moeurs, dans les détails physiques… ».

La Harpe offre un inventaire du monde connu, aux Amériques, en Asie et en Afrique, illustré de gravures. Il met à jour également en intégrant les récents voyages de Cook. Les suppléments que constituent les volumes 24 à 44, offrent aux lecteurs « citoyens de l’Univers » les dernières relations des voyages en Afrique, de Shaw, de Norden, de Bruce, de Savari… »En faisant connaître les lieux, nous faisons connaître les hommes ». Ils font la part belle à l’Europe, notamment à la France, et se présentent comme de véritable guides pour les amateurs d’un « tour d’Europe ».

Ensemble rare et homogène, sans l’atlas toutefois, présentant quelques menus défauts (rousseurs sur la pages de garde, parfois éparses dans le texte, quelques petits accrocs aux reliures globalement en bon état, tomaisons des vol. 22 et 23 estompées), coiffes et coins globalement en bon état, gravures en bon état ( à noter que les 4 gravures du volume 17 sont reprises en double dans le tome 16 par erreur du relieur), bon tirage également des gravures dépliantes des ports de Marseille (vol. 37), de Bordeaux (vol. 38)…ou de Malte (vol. 44).

4 600,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités