Étiquettes

, , , ,

Davout, Maréchal, Prince d’Eckmühl. Mémoire De M. Le Maréchal Davout, Prince d’Eckmühl Au Roi. Paris: Chez Gabriel Warée, Lenormant, J.G. Dentu, Delaunay De L’imprimerie De Crapelet, 1814. 13 x 20,5. In-8, reliure pleine basane marbrée de l’époque, dos lisse orné de cinq vases à l’antique dorés et de triples filets dorés répétés, pièce de titre de cuir rouge, titre doré, léger filet à froid encadrant les plats, coupes guillochées, tranches et gardes cailloutées, [2]-160 p. Deux tableaux dépliants (états des mouvements de fonds de la banque de Hambourg) entre les pp. 130 et 131.

Rare édition originale de ce mémoire justificatif du maréchal Davout (1770-1823), duc d’Auerstaedt, prince d’Eckmühl, adressé à Louis XVIII, sur son action à Hambourg. Pour mémoire, Davout est retranché dans Hambourg depuis six mois, lorsque Napoléon abdique en avril 1814. Pendant près d’un mois Davout refuse de reconnaître les Bourbons. Relevé de son commandement, il doit se défendre à son retour de trois chefs d’accusation: 1. D’avoir fait tirer le canon sur le drapeau blanc, après avoir eu la connaissance certaine du rétablissement du trône des Bourbons. 2. D’avoir enlevé les fonds de la banque de Hambourg. 3. D’avoir commis des actes arbitraires qui tendaient à rendre odieux le nom français. Traité avec méfiance par le nouveau régime, il se retira à Savigny-sur-Orge, d’où il assura sa défense. Il restera fidèle à Napoléon lors des Cents Jours. Le mémoire a été réédité en 1890. Dos élégant, rousseurs éparses. Bon exemplaire peu fréquent.

400,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com