Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Poncelet, Polycarpe. Chimie [Chymie] du goût et de l’odorat ou Principes pour composer facilement et à peu de frais les liqueurs à boire et les eaux de senteurs.. Paris: Le Mercier, 1755. Edition Originale. 12 x 18,5. Un volume petit in-8, reliure plein veau de l’époque, dos à cinq nerfs, caissons dorés ornés d’un motif floral, pièce de maroquin rouge, titre doré avec l’orthographe « Chymie », 390 p. (dont les XXVI premières pages sont paginées en chiffres romains) et un f. de privilège, gardes motifs à la coquille, tranches rouges légèrement marbrées, frontispice gravé par Audran, 6 planches hors texte d’instruments servant à la distillation et une vignette.
Edition originale de cet ouvrage du Père Polycarpe Poncelet de l’ordre des Récollets. Il est composé de quatre parties (principes généraux, principes particuliers, des ratafiats ou infusions simples, des odeurs) et introduit par une « dissertation sur la salubrité des liqueurs et l’harmonie des saveurs ». Il se termine par un « dictionnaire » et un « vocabulaire ou explication des mots et des termes qui ne sont point d’un usage familier ».
L’ouvrage est intéressant car il est au carrefour des techniques, des métiers, de la médecine et de la gastronomie, avec une touche artistique lorsque l’auteur dans sa dissertation préliminaire, s’inspirant du clavecin des couleurs du P. Castel, imagine une gamme de saveurs « la musique savoureuse » allant de l’acide au piquant. Notre exemplaire n’a pas de page de titre. Bonne reliure, coiffes correctes, coins un peu émoussés avec un tout petit accroc au bord du premier plat, intérieur frais. Tampons humides en ovale « L. Levoyer, à Saumur » sur la garde blanche. Nous joignons à notre exemplaire une feuille manuscrite (15,5 x 20, écriture fin XVIIIe – début XIXe ?) d’une belle écriture sur la « manière de confire l’angélique » (recette de 19 lignes). Rare.

600,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités