Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , ,

Sallustio, Crispo Caio [Sallustius Crispus Caius – Salluste]. C. Crispi Sallustii De Coniuratione Catilinae, et de Bello Iugurthino Historiae; in M. Tullium Ciceronem oratio, M. Tullii Ciceronem Ad Sallustium responsio. Eiusdem Ciceronis In L. Catilinam orationes IIII. Porcii Latronis Declamatio in L. Catilinam…. Venetijs: Apud Hieronymum Scotum, 1546. 23 cm x 32. Volume petit in-folio, reliure de plein vélin de l’époque, dos lisse, titre manuscrit au dos, [4 ff.] -144 ff.- [5 ff. d’index], marque typographique de l’imprimeur vénitien Jérome Scotus sur la page de titre caractérisée par le chêne, les initiales S.O.S et la devise « Caedit iniquos », autre marque typographique au colophon représentant une ancre au milieu d’une branche d’olivier et d’une branche de palmier avec les initiales S.O.S et la devise « In tenebris fulget », deux gravures sur bois pp. 1 et 37 représentant Salluste à son écritoire. Texte sur deux colonnes. L’édition est précédée d’une vie de Salluste, tirée du  » de Historicis ac Oratoribus Latinis » de Petro (Pietro) Crinito et les commentaires qui encadrent le texte de Salluste dans une plus petite italique, sont des humanistes Lorentius Vella, Johannes Chrysostomus Soldus de Brescia, Bartholomaeus Marlianus, Johannes Rivius d’Attendorn en Westphalie, de Jacobus a Cruce de Bologne, de Henricus Glaeranus, de Franciscus Silvius (François Dubois). Notre édition témoigne de la vogue des oeuvres de Salluste au début du XVIe siècle, qui exprimaient un modèle de sagesse politique. Les « commentaria » et autres « annotationes » furent nombreux à être édités et rééditées. Belles lettrines et typographie associant texte et commentaires par un des grands imprimeurs vénitiens. Quelques petites réparations marginales anciennes et quelques rousseurs sans affecter la qualité de l’ensemble. L’ouvrage est dans un étui moderne, au nom du banquier suédois Lars-Erik Thunholm (1976, Bergens Handelsforening).

contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités