Étiquettes

, , ,

Procopius [Procope De Césarée]. De Bello Persico – (per Raph. Volaterranum conversum). Impressum Romae: Per Magistrum Eucharium Silber Alias Franck, 1509. 21 x 29. In-folio constitué de 3 feuilles encartées, reliure plein vélin souple moderne, 90 feuillets (A-P6), livres I-IV, page de titre sans marque ni date ni adresse, lettrines sur bois, lettres romaines, privilège pontifical en lettres capitales au verso du dernier feuillet et colophon.

Rare édition originale romaine de la première traduction latine des « Guerres persiques » et de la « Guerre contre les Vandales » livrées par l’Empereur Justinien au VIe siècle et mises en récit par Procope de Césarée (aujourd’hui entre Haïfa et Tel-Aviv) dans les années 550 après J.-C. Notre exemplaire fait suite au « de bello gothico » paru en 1506 et rend ainsi disponible en langue latine l’ensemble des « Guerres de Justinien ». Le traducteur est l’humaniste et historien réputé Raphaël Maffei, de Volterra (1451-1522), dit Volaterranus. L’impression a été confiée à Eucharius Silber, alias Franck, originaire de Würzburg, qui s’installa à Rome en 1480 et qui, profitant de la dynamique éditoriale pontificale et romaine, devint, comme son confrère Giacomo Mazzochi, un des principaux imprimeurs-libraires à Rome au tout début de XVIe siècle. Pour preuve au colophon, le privilège d’impression pontifical, apparu sous Alexandre VI (1492-1503) et conféré par Jules II (1443-1516) pour vingt-cinq ans à Mazzochi, le libraire de l’Université de Rome.
Plus largement, il est intéressant de resituer notre exemplaire dans son contexte politique, romain et européen : Par Procope interposé, qui accompagna Bélisaire en Mésopotamie contre les Perses, en Afrique du Nord contre les Vandales et en Italie contre les Goths, Jules II rappelle qu’il milite, à l’instar de Justinien au VIe siècle contre les « Barbares », au rétablissement de l’autorité pontificale en Italie, avec pour objectif de contrer les ambitions françaises en Lombardie et espagnoles dans le sud de l’Italie. Reliure de vélin moderne, quelques et auréoles d’humidité sans conséquence, quelques marginalia, bon exemplaire. Rare.

2 500,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com