Étiquettes

,

Laharpe, Jean-François. Du fanatisme dans la langue révolutionnaire, ou de la persécution suscitée par les barbares du XVIIIe siècle, contre la religion chrétienne et ses Ministres. Paris: Chez Les Marchands De Nouveautés, 1797. 11 x 18. Broché, couverture grise d’attente muette, titre, 174 pp. Non rogné. Edition originale. L’ouvrage est paru à la même date chez Migneret.
Un des meilleurs livres de Jean-François de la Harpe (1739-1803) tour à tour voltairien, jacobin, aux prises avec la Terreur et finalement contempteur du Siècle des Lumières et des « extravagantes et coupables rêveries » des philosophes…qui ont fait la Révolution. Ce pamphlet de 1797 pose la question de la relation des mots et de la réalité. la Révolution a créé « la langue inverse, appelée révolutionnaire », « langue monstrueuse » qui dénature la réalité et théorise le mensonge.  » Le propre de la langue révolutionnaire est d’employer des mots connus, mais toujours en sens inverse ». Mention manuscrite sur la page de garde. Bon exemplaire.

180,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com