Étiquettes

, , , ,

Haeften, Benedictus Van / Haeften Benoît. Schola cordis, sive, Aversi à Deo cordis ad eumdem reductio, et Instructio. Antverpiae: Apud Ioannem Meursium et Hieronimum Verdussium,, 1635. 10,5 x 15,5. Petit in-8, reliure plein maroquin bordeaux de l’époque, dos à 5 nerfs sans titre orné aux petits fers, plats encadrés de trois doubles filets dorés « à la Du Seuil » avec des fleurons aux angles des deux encadrements intérieurs, tranches bordeaux, [32]-631-[25], 55 gravures en frontispice de chaque lectio à partir du livre II. Deuxième édition. La première date de 1629.

Le bénédictin Benoît Haeften (Utrecht, 1588 – Spa, 1648) a été prieur puis prévôt de l’abbaye d’Afflighem (Belgique). Le titre d’abbé revenait à l’évêque de Malines, dont dépendait le monastère. L’ouvrage est d’ailleurs dédié à l’archevêque Jacques Boonen. Les oeuvres de Haeften s’inscrivent dans le courant de la Contre-Réforme. Il introduisit dans son abbaye les observances réformées de Saint-Vanne, fonda la Congrégation Bénédictine de la Présentation Notre-Dame. Il restaura ses bâtiments dans le style baroque et fit appel pour leur décoration intérieure à Rubens, à De Craeyer. Proche de Jansénius, il mena une prédication austère qui transparaît dans ses traités de spiritualité. Les gravures, naïves, de la « Schola cordis », oeuvre de Boëtius à Bolswer, illustrent de manière emblématique le rôle du coeur et de l’amour divin dans l’exercice de conversion intérieure. (Landwehr, n.77 b – Praz, p.361). Gravure 31 « Cordis dilatatio » p. 395 doublée. Belle reliure, petites salissures aux marges des premières pages de garde. « Ex-libris Timothei Vincentii Maria…Sacratissimorum cordium J.M… »manuscrit sur la page de faux titre (Congrégation des sacrés coeurs de Jésus et de Marie fondée au XIXe siècle). Rare.

800,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités