Mots-clés

, , , , , ,

Bona, Joannes / Bona, Giovanni, Cardinal / Bona, Jean. Joannis Bonae Opera Omnia. Antverpiae: Sumptibus Viduae Johannis Jac. F. Schipperi, 1677. 18 x 23. Volume in-4, reliure plein veau de l’époque, dos à quatre nerfs et à caissons fleuronnés, pièce de titre, titre doré, plats encadrés d’un double filet noir, tranches jaspées, [10]-1006-[2 blanc]-70-[2] p. Frontispice signé du graveur Romanus de Hooghe et portrait armorié gravé.
Index tractatuum : Manductio ad Caelum / Principia & documenta vitae Christianae / Via compendii ad Deum / Tractatus asceticus de Sacrifio Missae / De discretione spirituum / De rebus lyturgicis / De divina psalmodia / Testamentum / ajout manuscrit « Horologium asceticum. post. pag. 1006 », texte posthume paru en 1676. Texte sur deux colonnes. In fine, « Notitia auctorum et librorum qui in hoc opere citantur… » et « Index generalis rerum et verborum ».

Première édition des oeuvres complètes du Cardinal Bona (Mondovi, 1609 – Rome, 1674), de la congrégation cistercienne des Feuillants d’Italie. L’ordre des Feuillants ou « Congrégation de Marie » créé en 1577 est un ordre de la Contre-Réforme. Il prospéra notamment dans le Piémont à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle avec l’appui des duc de Savoie, et redonna une nouvelle jeunesse aux vieux monastères bénédictins de la région. La carrière de Giovanni Bona en témoigne. Il entre à l’abbaye Sainte-Marie de Pignerol, étudie à Turin, devint prieur à Montegrosso d’Asti, puis abbé de Vicoforte, près de Mondovi, et enfin général de l’ordre en 1651 à Rome. Il est créé cardinal en 1669. Grand érudit en matière de liturgie et de spiritualité, son oeuvre est une synthèse moderne de la théologie mystique, « ars meditandi », à partir de sa grande pratique des Pères de l’Eglises et des auteurs médiévaux, ainsi que sa connaissance des modernes comme Saint François de Sales ou Saint Ignace de Loyola. Reliure et intérieur en bon état. Bon exemplaire.

600,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités