Mots-clefs

, , , , , ,

Trévoux ] – Collectif. Dictionnaire universel françois et latin dit de Trévoux [suivi de] Dictionarium universale Latino-Gallicum – 5 volumes . Paris: Chez Pierre-François Giffard, 1732. 27 x 39. Cinq volumes in-folio, reliure plein veau de l’époque, dos à six nerfs, entre-nerfs ornés de décors et de fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, tranches mouchetées, coupes guillochées, gardes motifs à coquilles, page de titre imprimée en rouge et noir, vignette gravée (Jean-Michel Papillon, 1726) en tête de la dédicace « à Monseigneur Prince Souverain de Dombes », bandeaux et lettrines, préface, table des auteurs et des livres françois dont on s’est servi pour la composition de ce dictionnaire. Tome 1 : (8)-XIX-(1)-1932 col. Tome 2 : (4) 2084 col. Tome 3 : (4) 2188 col. Tome 4 : (4) 2290 col. Tome 5 : (4) 878 col., suivies du « Dictionarium universale latino – Gallicum » à M. L. Le C****,1731, 162 et 203 pp. Nouvelle édition corrigée.

Le lancement en 1704 du « Dictionnaire de Trévoux » s’inscrit dans la rivalité politique, religieuse et commerciale entre la République protestante de Hollande et la France louis-quatorzienne. Le dictionnaire de Trévoux est surtout une référence majeure pour l’histoire de la langue française et de l’influence culturelle de celle-ci dans l’Europe du XVIIIe siècle.

Notre édition, la troisième, constitue une étape importante « d’ouverture » dans l’histoire de la série du dictionnaire de 1704 à 1771. Elle est imprimée à Paris contrairement aux deux précédentes (1704 et 1721) qui étaient sorties de l’imprimerie de Trévoux, sous la protection du duc du Maine, prince souverain de Dombes. Le fonds originel reste le dictionnaire de Furetière (1690), avec les modifications coordonnées par le protestant Basnage de Beauval (1701-1702), mais elle compte 5 volumes comme celle de 1721, intégrant ainsi dans la nomenclature les noms propres de lieux et de personnes, les mots exotiques issus des textes de relations de voyages, les termes techniques et scientifiques. La table des auteurs indiquent les nombreux contributeurs et la préface précise nommément les contributions de M. de Mantoux de l’Académie des Belles Lettres et de A. de Jussieu, professeur de médecine et de Botanique. Le dictionnaire latin-français, placé à la fin du tome V, vient compléter utilement l’ensemble. Le dictionnaire est « universel », à vocation encyclopédique, dont s’inspireront Diderot et d’Alembert en 1751… Bonne reliure, dos très ornés, coiffes supérieures du volume 2 partiellement abimée, coiffe supérieure du volume 3 fragile, coiffe inférieure du volume 5 fragile, coins légèrement émoussés, plats en bon état sans épidermure avec un léger accroc au bord extérieur du plat supérieur du volume 2, très légère auréole en coin inférieur des premières pages du dictionnaire du tome 2, idem sur les toutes dernières pages du volume 4, dorures estompées sur les coupes, bon intérieur.

1 200,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités