Mots-clés

, , , , , , , , , ,

montfaucon1

Montfaucon, R.P. Dom Bernard De, Religieux Bénédictin De La Congrégation De Saint-Maur. Les Monumens De La Monarchie Françoise, Qui Comprennent L’histoire De France, Avec Les Figures De Chaque Règne Que L’injure Des Temps a Épargnées – 5 Volumes Complets. Paris: Julien-Michel Gandouin / P.-F. Giffart. Edition Originale. 27,5 x 40,5. Cinq volumes in-folio, 1729-1733, reliure plein veau d’époque, dos à six nerfs ornés de fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin fauve, titres et tomaisons dorés, double filet d’encadrement sur les plats, portrait équestre de Louis XV en frontispice du tome 1 par Mathey, pages de faux titre et page de titre précédées d’une garde blasonnée, 6 vignettes en tête, 306 planches gravées en taille-douce, dont 113 doubles avec une dépliante, 6 vignettes, tables des matières et index.
Tome 1: l’origine des François, & la suite des Rois jusqu’à Philippe I, XXXVIII-[1 f.]-402-[11 ff.], 55 planches dont 25 doubles. Tome 2: la conquête de l’Angleterre par Guillaume, duc de Normandie, dit le Bâtard, tirée d’un monument du temps. Et la suite des Rois, depuis Louis VI dit le Gros, jusqu’à Jean II, 342-[16 ff.], 64 pl. dont 22 doubles. Tome 3: la suite des Rois depuis Charles V, jusqu’à Louis XI, [2 ff.]-356-[15 ff.], 69 pl. dont 26 doubles. Tome 4: la suite des Rois depuis Charles VIII, jusqu’à François Ier, [24 ff.]-368-[13 ff.], 60 pl. dont 19 doubles. Tome 5: la suite des rois depuis Henri II, jusqu’à Henri IV, 58 pl. dont 21 doubles.

Bernard de Montfaucon (1655-1741) témoigne du travail de l’érudition bénédictine et de l’école mauriste de Saint-Germain-des-Près de la première moitié du XVIIIème. Par la méthode historique, Montfaucon est l’héritier de Mabillon (1632-1707). Il rend également hommage dans sa préface « à feu M. de Gaignières, mon ami », l’érudit antiquaire « collectionneur » du XVIIème (François-Roger de Gaignières, 1642-1715), qui fut un des premiers à s’intéresser au Moyen-Age et à considérer les monuments comme des documents historiques. Dans ses « Monumens », Montfaucon innove en utilisant les monuments et les dessins non comme de simples illustrations mais comme des documents historiques à part entière. L’association méthodologique du texte et de l’image – ses planches -, le dispositif de mise en texte (le texte français occupe les deux tiers de la page et sa traduction latine est en bas de page sur deux colonnes en petits caractères) crée une nouvelle relation au savoir. « Les monumens de la Monarchie » est aussi le premier ouvrage à reproduire, « en quinze planches doubles, « l’histoire de la conquête de l’Angleterre par Guillaume surnommé le Conquérant »  » Après bien des recherches pour découvrir l’endroit où elle se trouve, j’ai enfin apris par une lettre de Dom Maurice l’Archer, Prieur de Saint Vigor de notre congrégation, que c’est une vieille bande de tapisserie qui se voit aujourd’hui à la Cathédrale de Bayeux… ». Montfaucon donne « la première interprétation véritablement historique et documentaire de ce monument textile ». Rare. Coiffes absentes et mors usés ou fendus partiellement, manque en tête et en queue du tome 1, coins émoussés, auréoles d’humidité à la marge des premières pages du tome 1, en coin inférieur de la dernière planche et de la table des matières du tome 3, dans les dernières pages du tome IV, et dans les premières pages du tome V sans porter atteinte à la qualité de l’ensemble, planches fraîches en bon état. Blason gravé (8 x 9 cm) de gueules à trois rocs d’échiquier d’or, au centre de la page précédant la page de faux titre correspondant peut-être aux armes de la famille de la Gorce en Vivarais, seigneur de la Roque ou à la famille normande Gaalon de Dorière (?). Etiquette du libraire Londonnien Priestley & Weale’s (fin XIX ou début XXème) en coin de chaque contreplat.

contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités