Étiquettes

, , , , ,

Jasmin. Las Papillotos De Jasmin Coiffur Des Las Académios d’Agen et De Bourdéou – Trois Volumes. Agen: Prosper Noubel, 1843. Trois volumes, reliure uniforme demi-veau glacé fauve fin XIXe ou début XXe, dos à cinq nerfs, pièce d’auteur/titre et de tomaison/dates de cuir noir, titre et tomaison dorés, années d’édition dorées en queue, plats et gardes marbrées, nombreux bandeaux et culs-de-lampe.
Tome 1: Las Papillotos, 1825-1843, Agen, imprimerio de Prosper Noubel, 1843, 3ème édition, augmentée de 24 pièces nouvelles, XXXVI-355-[1] pp., couverture de papier vert conservée, notes, in fine « vocabulaire des mots patois les plus difficiles employés dans cet ouvrage », Tome 2: Las Papillotos, 1835-1842, Agen, imprimerio de P. Noubel, 1842, [édition originale], LII-303-[1] pp., suivie d’un double feuillet « Sérèno al Co de glas, chanson (musique notée) tirée du poème de Fraçonnette, paroles de Jasmin musique de M. Lafargue », portrait de Jasmin en frontispice par Montaut à Paris d’après le daguerréotype de Raisonnier, couverture de papier rose conservée, notes, in fine « vocabulaire des mots patois les plus difficiles employés dans cet ouvrage ». Tome 3: Las papillotos de Jasmin coiffeur, chevalier de la Légion d’honneur, 1843-1851, Agen, Imprimerie de Prosper Noubel, 1851 (édition originale), LIX-363-(1) pp. (erreur de pagination à la dernière page numérotée 263), couverture de papier vert conservée, texte français-gascon en regard.

Le poète gascon Jacques Boé (Agen,1798 – Agen, 1864), alias Jasmin est au Languedoc ce que Frédéric Mistral (1830-1914) et le félibrige seront à la Provence. La renommée de Jasmin correspond, dans la France des années 1840, au mouvement de renouveau de la littérature occitane, au regain d’intérêt de la langue des troubadours et des « patois accentués et pittoresques » et aux travaux érudits de Raynouard et de Fauriel. Jasmin, fils de tailleurs d’Agen, est coiffeur-perruquier, mais aussi lecteur et poète. Sa poésie en gascon rayonne d’abord à Agen et à Bordeaux. Salué par deux critiques éminents de la France du Nord, Charles Nodier et Sainte-Beuve, il connait une consécration nationale en 1840, après avoir été reçu par Louis-Philippe et décoré de la légion d’honneur.

Nos trois volumes rarement réunis, car parus séparément et dont les tomes 2 et 3 sont en éditions originales, constituent une première anthologie de l’oeuvre de Jasmin. Elle sera complétée par un quatrième volume en 1863. L’ensemble sera réédité en 1889.

Reliure élégante, couvertures conservées de ces éditions agenaises, exemplaire non rogné donc avec de belles marges, belle typographie agrémentée de décors et de nombreux cul-de-lampes figuratifs, bien complets des deux « Vocabulaires des mots patois »placés à la fin, ensemble frais avec quelques rousseurs éparses et quelques pages brunies, petits frottements au dos. Très bon exemplaire.

300,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com