Étiquettes

, ,

Boissel, François]. Le Catéchisme Du Genre Humain. 1789. 13,5 x 21,5. In-8, s.l., s.n., reliure demi-veau fauve moderne, dos à cinq nerfs, titre doré, faux titre, titre et errata, 206 pp., couverture d’attente conservée.
Titre complet : Catéchisme du Genre Humain, Que, sous les auspices de la Nature et de son véritable auteur, qui me l’ont dicté, je mets sous les yeux et la protection de la Nation Française et de l’Europe éclairée, pour l’établissement essentiel et indispensable du véritable ordre moral, et de l’éducation sociale des hommes, dans la connaissance, la pratique, l’amour & l’habitude des principes & des moyens de se rendre & de se conserver heureux les uns par les autres.

Très rare édition originale de l’oeuvre majeure de François Boissel (Joyeuse, 1728 – Paris, 1807), qui eut un grand retentissement. L’ouvrage est structuré en trois parties et les chapitres sont articulés autour de « demande » et de « réponse » comme un catéchisme. Il sera réédité en 1792. Le député girondin Lanjuinais le qualifia d »Evangile de la jacobinerie ».
Boissel théorise, « deux mois avant la miraculeuse & à jamais mémorable journée de l’enlèvement de la Bastille », comme il le note dans l’errata, et avant Baboeuf, les trois fléaux de l’humanité : la propriété privée, la religion et le mariage. Jaurès, dans son « Histoire socialiste de la Révolution française » verra en Boissel un des précurseurs de la pensée communiste.
Il incarne l’utopie égalitaire de la Révolution, prône « la communauté des biens » et développe ses thèses sur les bienfaits d’une « éducation sociale ». L’évêque de Clermont saisira la Constituante pour demander son interdiction. Tôt partisan de la République, animateur du Club de Jacobins, proche un temps de Robespierre, Boissel ne cesse de soutenir la Révolution par ses écrits. C’est lui qui présidera aux cérémonies et prononcera le discours officiel lors du transfert des cendres de Rousseau au Panthéon en 1794. Arrêté en février 1795, il est emprisonné à la Force avec Baboeuf. Marginalisé et âgé, Boissel poursuivra son activité politique et éditoriale jusqu’au début de l’Empire. Négligée au XIXe et au XXe siècle, y compris paradoxalement par l’école marxiste de la Révolution française, l’oeuvre de Boissel semble avoir été redécouverte à l’occasion du bicentenaire de la Révolution française.
Belle reliure contemporaine, marges du faux titre et du titre un peu poussiéreuse, bon intérieur.

4 000,00 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités