Mots-clés

, , , , , , , , , ,

Ugoni

Ugoni, [Giovanni Andrea] [da Brescia]. Dialogo Della Vigilia, et Del Sonno, del Magnifico Signore Ugoni Gentilhuomo Bresciano / Trattato…, Della Impositione de’ Nomi / Ragionamento…, Nel Quale Si Ragiona Di Tutti Gli Stati Dell’humana Vita / Discorso…, Della Dignità…di Venetia.. Venezia: Pietro Da Fine, 1562. Petit in-8°, reliure de vélin rigide fin XIXe, pièce de titre de maroquin rouge, titre doré, pages de garde petits peignés, réunissant 4 opuscules de l’auteur paru la même année à Venise : 1. Dialogo della Vigilia… [1 ff. blanc], (page de titre)-(8), 116, (3 p. errori et dernier verso blanc]. 2. Trattato…[1 ff. blanc], (page de titre), (3), 22, (1 p. errori et dernier verso blanc]. 3. Ragionamento…[1 ff. blanc], [page de titre], [6], 116, [4]. Discorso…, della dignita et eccellenza della gran città di Venetia. Con una bellissima essortazione del medesimo autore, all’honorato consiglio della città sua di Brescia, [page de titre], [4], 24, [3 ff blancs], Marque de l’imprimeur à chaque titre. Rare réunion et édition originale de quatre opuscules d’Ugoni (1507-1571), poète et humaniste protestant, originaire de Salò, appartenant à la société patricienne de Brescia, et dont on remarquera que le nom n’apparaît pas sur les pages de titre. L’oeuvre d’Ugoni est intéressante à plusieurs titres. Elle témoigne de la vitalité des idées de la Réforme dans l’Italie du Nord du milieu du XVIe siècle, alors que se développe la Contre-Réforme romaine et l’Inquisition : Ugoni, inquiété par l’Inquisition à Brescia en 1544-1545, puis en 1552-1553, convaincu d’hérésie, ami de l’humaniste milanais Publio Francesco Spinola accusé de luthéranisme – c’est lui qui signe les dédicaces de chaque opuscule – rejoint les cercles réformés de Venise, fait paraître la même année en 1562 les quatre opuscules chez l’imprimeur vénitien Pietro da Fine et sera convoqué par le tribunal de l’Inquisition en 1564. La forme littéraire d’Ugoni est à noter également, qui s’inscrit dans le courant des « dialogues » humanistes, comme genre d’argumentation, référence aux dialogues de Platon et de l’antiquité et alternative à la dispute médiévale. Le « Dialogo della vigilia, et del sonno » argumente sur le rôle du sommeil et des rêves…, le « Ragionamento » sur les vertus du mariage et sur l’enfermement au couvent de jeunes filles de l’aristocratie italienne dans le cadre d’un palais bressan, par la prise de parole de Virginia Pallavicini Gambara …qui fut à Rome très proche du pape Paul III décédé quelques années plus tôt en 1549. Très bon exemplaire sans défaut majeur avec une bel ex-libris d’Alex. Basilewitch encadré de la devise « de las cosas mas seguras la mas seguras es dudar ». Petite note manuscrite en italien d’une écriture ancienne sur huit lignes au dernier feuillet blanc du « Discorso ».

1 500 € contact@librairiehistoireetsociete.com

Publicités